Les bienfaits de la spiruline

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les lignes de la main

Se soigner avec les couleurs

Tout sur les pierres précieuses

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Lévrier afghan

Levrier afghan Le lévrier afghan est une race canine originaire d’Afghanistan. La Fédération Cynologique Internationale le reconnaît sous le nom de lévrier afghan (Afghan Hound). Il est classé dans les chiens du groupe 10, section 1, lévriers à poil long ou frangé, standard n° 228.
Utilisation: course, chasse à vue. L’afghan est un lévrier d’une beauté fascinante. Sa taille va de 68 à 74 cm au garrot pour les mâles, et de 63 à 69 cm pour les femelles. Son apparence générale allie la puissance à l’élégance soulignée par une somptueuse robe longue et soyeuse, une allure souple et élastique, un port de tête altier. L’expression orientale est typique de la race. En Occident, il passe généralement pour un chien de luxe et de compagnie qui, par ailleurs, ne dédaigne pas les courses sur cynodromes. Vitesse de pointe: 63 à 74 km/h, sur 300 mètres.
Dans son pays d’origine et dans les contrées avoisinantes, il chasse le daim, la gazelle, le loup, le renard et le léopard des neiges. On l’utilise également pour garder et surveiller les troupeaux.
Histoire.
Lévrier afghan Certainement très anciennes, les origines du lévrier afghan sont toutefois encore assez obscures. Les populations afghanes nomadisaient beaucoup. Elles étaient proches de la Bactriane, c’est-à-dire de Samarcande, point de rencontre des peuples et des civilisations. Elles ont sans doute croisé les Kirghizes qui depuis des millénaires chassaient avec des lévriers (lévrier Kirghize). Le Bakhmull, lévrier des montagnes afghanes, issu des steppes mongoliennes, a peut-être aussi contribué à la création du lévrier afghan. À noter encore que l’Afghanistan connaissait d’autres lévriers: le Luchak à poil court (sloughi) et le Kalakh (saluki-tazi) à robe frangée. Des dessins rupestres représentant des lévriers afghans d’un type existant en 2200 avant J.-C. auraient été découverts dans la région de Balkh, au nord-ouest de l’Afghanistan.
Dans les années 1880, des soldats britanniques rentrant de la guerre anglo-afghane ont ramené des lévriers afghans. Le Kennel Club anglais a établi le premier standard et créé un livre généalogique, au début du XXe siècle. Les importations anglaises ont commencé de manière soutenue à partir de 1920. La race a été introduite en France vers 1930. L’Afghan a été représenté par une huile sur toile de Salvador Dali en 1938. L’oeuvre se nomme « Afghan invisible avec apparition sur la plage du visage de Garcia Lorca en forme de compotier aux trois figures ».
Caractère.
Le lévrier afghan a un caractère à la fois enjoué et calme, sensible, volontiers dominateur, un brin susceptible et peu démonstratif. Il se montre très indépendant mais profondément attaché à son maître et distant envers les étrangers. Comme tout lévrier, il doit impérativement pouvoir se dépenser et courir souvent pour garder son équilibre et rester en forme. Soins et santé Son toilettage est exigeant: démêlage et brossage quotidiens sont une absolue nécessité. Les propriétaires attentifs protègent également ses oreilles aux longues mèches, au moment des repas.