Les bienfaits de la spiruline

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les lignes de la main

Se soigner avec les couleurs

Tout sur les pierres précieuses

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Bouledogue anglais

Bulldog anglaisLe bulldog anglais est un chien de la race molosse. Le Bulldog anglais (littéralement, en anglais, « chientaureau ») est un chien trouvant naturellement son origine en Grande Bretagne. Son apparition a été favorisée par le développement d’un sport apparu au XIIIe siècle, le combat entre chien et taureau désigné en anglais comme bullbaiting. Suite à l’interdiction de cette pratique, en 1835, le Bulldog Anglais a failli complètement disparaître, jusqu’à ce que des passionnés de cette noble race se mobilisent pour la sauver, à commencer par M. Bill George qui créa un premier club dédié à la race. Celle-ci fut remaniée de façon à produire un chien équilibré dans son caractère et son comportement. Ainsi le redouté combattant des arènes qui défiait les taureaux représente-t-il aujourd’hui un chien dénué de toute agressivité. Il est devenu aujourd’hui un modèle d’animal de compagnie.
Aspect
Le Bulldog anglais est l’un des emblèmes les plus fameux du Royaume Uni. Les babines pendantes sont constitutives du principal trait physique de cette race. Trapu, court sur pattes avec un poitrail imposant, le Bulldog anglais inspire au premier coup d’oeil, force, robustesse et noblesse. Concernant le caractère, le bulldog anglais se révèle un chien extrêmement affectueux et même assez paresseux. Il est idéal pour la compagnie des enfants car doux et calme, sa gentillesse n’étant plus à prouver. Il se montrera également très protecteur, son courage n’ayant aucune limite.
Le Bulldog est aussi, à bien des égards, têtu. Ce chien demande donc dès le plus jeune âge une attention particulière et une éducation rigoureuse.
Santé
Sa résistance à l’effort et aux fortes chaleurs est limitée : il est vraiment déconseillé de lui faire endurer des vacances dans des pays chauds. Il faut respecter la faiblesse de cet animal venant de son appareil respiratoire. Le bulldog anglais a souvent des problèmes au dos. C’est une race propice à l’hypoplasie de la trachée. Les Bulldogs ont souvent le voile du palais trop long et de la sténose des narines ce qui nécessite une chirurgie corrective. Les vétérinaires qui pratiquent ces chirurgies sont souvent des spécialistes des races brachicéphales. Le bulldog anglais est une race fragile.
Caractéristiques
Chien à poil lisse, trapu, plutôt près de terre, large, puissant, compact. Tête assez forte par rapport à la taille du chien. La face est courte, le museau large, tronqué et incliné vers le haut. Le corps est court, bien soudé sans tendance à être obèse. Les membres sont forts, bien musclés, athlétiques. L’arrière-main est haut et fort mais un peu plus léger en comparaison de l’avant bâti en force. La femelle n’est pas aussi impressionnante ni aussi développée que le mâle.
Poil De texture fine, court, serré et lisse. Il n’est dur que parce qu’il est court et serré Robe Robe unicolore ou « suie » (c’està- dire unicolore avec le masque ou le museau noir). Il n’y a que des couleurs uniformes (qui doivent être brillantes et pures), à savoir : rouge dans ses différents tons, fauve, fauve pâle, etc. bringé, blanc et robe panachée (combinaison de blanc avec l’une quelconque des couleurs précédentes).
Les couleurs foie, noir, noir et feu sont absolument à écarter. Tête Vue de profil, la tête paraît très haute et courte de l’occiput à l’extrémité du nez. Le front est plat ; la peau du front et de la tête est lâche et finement ridée. Le front n’est pas proéminent et ne surplombe pas la face. Les saillies des os frontaux sont proéminentes, Bulldog anglais ges, carrées et hautes.
Du stop, un sillon à la fois large et profond s’étend jusqu’au milieu du crâne et on peut le suivre jusqu’au sommet. La face, de l’avant des zygomatiques à la truffe est courte et sa peau est ridée. La distance de la commissure interne de l’oeil (ou du centre du stop, entre les yeux) à l’extrémité de la truffe n’est pas supérieure à la distance de l’extrémité de la truffe au bord de la lèvre inférieure. Yeux Vus de face, les yeux sont situés bas dans le crâne, bien éloignés des oreilles.
Les yeux et le stop sont sur une même ligne droite perpendiculaire au sillon frontal. Ils sont très écartés mais leurs commissures externes sont à l’intérieur du contour des joues. Ils sont de forme ronde, de dimension modérée, ni enfoncés, ni proéminents ; ils sont de couleur très sombre – presque noirs – ils ne laissent pas voir de blanc (sclérotique) quand ils regardent droit devant.
Queue Attachée bas, la queue part en saillie, plutôt droite, puis s’incline vers le bas. Elle est ronde, lisse et dépourvue de frange ou de poils rudes. De longueur modérée – plutôt courte que longue – épaisse à la base, elle s’amincit rapidement en une fine pointe. Elle est portée bas, sans courbe marquée vers le haut à l’extrémité. Elle n’est jamais portée au-dessus du dos.
Caractère
Donne une impression de détermination, de force et d’activité. Vif, hardi, fidèle, digne de confiance, courageux, terrible d’aspect mais doué d’une nature affectueuse.
Nomenclature FCI