Les bienfaits de la spiruline

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Les lignes de la main

Se soigner avec les couleurs

Tout sur les pierres précieuses

Fortunes, success stories, jackpots, trésors

Chow Chow

Chow-Chow Le chow-chow, d’origine chinoise, fut introduit en Angleterre par des navires marchands britanniques en même temps que des marchandises exotiques. Un exemplaire en fut même offert au prince de Galles. En chinois, le mot « chow » veut dire nourriture. En effet, les paysans chinois l’élevaient pour sa viande. Cependant, le chow-chow était également employé comme chien de chasse par les empereurs de Chine. C’était une race très appréciée par eux. Apparences La tête du chow-chow est large et son crâne plat. Le museau, qui s’élargit vers les yeux, s’amincit vers le nez, mais sans devenir pointu. La truffe est noire, pour les sujets clairs, une truffe de couleur plus claire est admise.Les yeux sont petits, en amande et sombres ; les oreilles triangulaires, dont le bout est arrondi sont tournées vers l’avant. La langue, le palais, les gencives et les lèvres doivent impérativement être bleues ou violacés. Le poil est long, épais, abondant avec un sous-poil laineux. Il existe aussi des chows à poils courts. Un ample collier de fourrure confère au chow-chow une allure léonine.

chow-chow Le chow n’a pas d’angulation arrière ce qui lui donne cette démarche particulière « guindée ». Ses couleurs sont : fauve, rouge, crème, bleu, noir, rarement blanc et toujours de teinte unie. Les culottes et le dessous de la queue sont fréquemment de couleur plus claire. La taille est comprise entre 48 et 56 cm pour le mâle. La poitrine est large et profonde ; les reins courts et forts ; la queue très fournie est portée retombante sur le dos. Il est très mignon, intelligent, peu joueur, très peu aboyeur.
En Chine, le chow-chow était employé à la garde des jonques et à la traction de petites charrettes. Il arrivait que l’on mange sa chair, et que l’on fasse commerce de sa peau. La situation de ses ancêtres et l’absence de maîtres affectueux lui ont conféré un caractère peu expansif, distant, indifférent d’apparence. Cependant, c’est un chien fidèle, sincère, très attaché à son maître. Il est en outre, bien élevé, propre et patient. Il supporte mal la muselière. Le chow-chow est un chien de compagnie qui convient bien aux personnes tranquilles. Il peut très bien vivre en appartement. Il a besoin de fréquents brossages, particulièrement en périodes de mue. Il fut utilisé pour la garde et la chasse au loup.